COMMUNIQUE DE PRESSE

Réindustrialisation du site de Béthune :

Mobivia et Black-Star créent une unité de reconditionnement de pneus avec le soutien de Bridgestone, permettant à terme la création de près de 200 emplois dans l’économie circulaire

Le 2 juillet 2021 : Mobivia, leader européen de l’entretien automobile multimarque et acteur émergent des nouvelles mobilités, et Black-Star, entreprise française de fabrication et de commercialisation de pneumatiques reconditionnés signent un accord pour la création d’une unité de collecte, de tri et de reconditionnement de pneus tourisme au sein du Pôle Industriel Multi-Technologies de Béthune. Soutenu par Bridgestone, ce premier projet de réindustrialisation du site permettra la création d’une cinquantaine d’emplois en 2022, et de près de 200 emplois à horizon 2025.

Mobivia, à travers sa filiale iWip dédiée à l’économie circulaire, et Black-Star vont développer sur ce site industriel de Béthune un écosystème intégré de recyclage de pneumatiques. Cette démarche d’économie circulaire vise à donner une seconde vie aux pneumatiques, tout en permettant aux consommateurs d’accéder à une offre élargie de pneumatiques éco-responsables à un très bon rapport qualité prix. Collectés dans les centres auto de Mobivia (Norauto, Midas et Carter-Cash), les pneumatiques seront acheminés, triés puis reconditionnés avant d’être mis de nouveau sur le marché. Chaque pneumatique reconditionné permet d’économiser 80% de matière – soit 9kg de gomme et d’acier.

Ce projet d’économie circulaire dans l’univers du pneumatique capitalisera sur les savoir-faire et les équipements du site de Béthune, dont il utilisera 25% de la surface. Il génèrera majoritairement des emplois compatibles avec les compétences des anciens salariés de l’usine. C’est une première concrétisation de l’engagement pris par Bridgestone auprès de ses salariés et de la région pour redynamiser le site et le territoire. Il démarrera en janvier 2022, avec une montée en puissance au fur à mesure du développement de l’activité.

Ce projet constitue une nouvelle étape dans le développement d’un Pôle Industriel Multi-Technologies à Béthune, amorcé par l’accord entre Bridgestone France et SIG, la filiale aménagement et immobilier du groupe LOG’S, pour l’acquisition et l’aménagement du site. Cette annonce fait également suite à la signature d’une convention de revitalisation à hauteur de 16 millions d’euros pour favoriser la création d’activités et le développement de l’emploi sur le territoire.

Les porteurs de projet souhaitent remercier chaleureusement l’Etat, la Communauté d’agglomération de Béthune Bruay Artois Lys Romane et la Région Hauts-de-France pour leur soutien et leur engagement à leurs côtés, sans lesquels ce projet n’aurait pas été possible.

Pour Agnès PANNIER-RUNACHER, Ministre Déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie : « Je me réjouis de la concrétisation de ce projet qui devrait permettre à terme la création de près de 200 emplois correspondants aux compétences des anciens salariés de Bridgestone. Ce projet d’économie circulaire pose les bases d’une filière de pneus reconditionnés bénéfique pour l’environnement. La mobilisation constante des services de l’Etat aux côtés des salariés et des acteurs du territoire porte ses fruits. Nous la poursuivrons pour accompagner la réussite de ce projet, et celle de ceux qui pourraient s’implanter sur l’ancien site de Bridgestone et plus largement sur le territoire de Béthune-Bruay. Les « Bridgestones » savent qu’ils peuvent compter sur mon soutien. »

Pour Xavier BERTRAND, Président du Conseil Régional des Hauts-de-France : « Quasiment 2 mois jour pour jour après la fermeture de Bridgestone à Béthune, nous sommes heureux de voir arriver sur le site un nouveau projet industriel créateur d’emplois et engagé dans l’économie durable. L’unité de reconditionnement de pneus que Mobivia et Black-Star vont installer est porteuse d’espoir pour les anciens salariés de Bridgestone et pour le territoire. Aux côtés de l’Etat et de la Communauté d’agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane, la Région Hauts-de-France va accompagner financièrement ce projet. Cette première implantation marque le renouveau du site de Bridgestone : la Région sera aux côtés des anciens salariés jusqu’à ce que chacun ait trouvé une solution et aux côtés du territoire jusqu’à ce que le site soit entièrement occupé. »

Pour Olivier GACQUERRE, Président de la Communauté d’Agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane et Maire de Béthune : “La fermeture du site de Bridgestone a été une actualité forte pour le territoire et la Communauté d’agglomération s’est immédiatement mobilisée pour atténuer au maximum l’impact induit par cette annonce. Différentes étapes ont depuis successivement été franchies pour redonner un élan qui doit encore se poursuivre. Cette première annonce concernant l’implantation de ce projet est donc une étape cruciale qui permet de maintenir l’espoir pour le territoire et plus particulièrement pour les anciens salariés de Bridgestone. Ce projet est d’autant plus intéressant qu’il incarne très exactement la transformation industrielle que nous souhaitons impulser sur Béthune-Bruay autour notamment d’activités nouvelles avec des projets porteurs en matière d’économie circulaire.”

Pour Fabien DERVILLE, Président de MOBIVIA : « Après plus de 20 années à développer 22 filières de gestion de la fin de vie de produits usagés issus de nos réseaux Norauto, Midas, Carter-Cash, et A.T.U en Allemagne, nous entrons dans une nouvelle ère qui vise à prolonger la durée de vie des produits collectés. Nous avons démarré il y a quelques mois la régénération des batteries plomb permettant de donner un cycle de vie supplémentaire pour 1/3 des batteries usagées. C’est à présent autour du pneu que nous poursuivons notre engagement, contribuant au développement d’industries d’avenir sur le territoire français, en particulier en Hauts-de-France, avec un projet au coeur de la Raison d’Etre de Mobivia : “Opening sustainable mobility to all. »

 Pour Jean-Baptiste PIERET, Président Black-Star : « Le pneumatique se réinvente à Béthune à travers la reconversion d’une partie du site ex-Bridgestone en un écosystème intégré : collecte, tri, recyclage et reconditionnement de pneus. Un projet industriel ambitieux, qui se veut à la hauteur des défis écologiques contemporains et en réponse à des attentes consommateurs plus sobres, plus raisonnés.

Mobivia et Black-Star participent à l’émergence d’un pôle d’excellence autour de la mobilité durable sur le territoire des Hauts de France, en inscrivant la ré-industrialisation et les emplois locaux non délocalisables au coeur du dispositif de reprise. Pour ce faire l’adhésion doit être forte, unanime et concrète en s’équipant vous, nous, collectivités locales avec des pneus écoresponsables « made in Béthune » ! »

Pour Daniel Giroud, Directeur Commercial et membre du comité exécutif de Bridgestone EMIA, en charge de la recherche de solutions de reprise et d’activités nouvelles pour le site de Béthune et le territoire : « L’implantation de ce premier projet est une bonne nouvelle qui concrétise la dynamique de réindustrialisation du site amorcée depuis plusieurs mois. Bridgestone continue de tenir ses engagements pris auprès des salariés et du territoire. Nous apportons en effet à ce projet un soutien essentiel d’un point de vue financier (aides à l’embauche d’anciens salariés), opérationnel (cession des machines nécessaires au projet pour un montant symbolique), commercial (en soutenant la vente de pneus reconditionnés dans nos réseaux de distribution – Speedy, First Stop et Côté Route-) et technique (support informatique, formation). De plus, il s’inscrit dans nos objectifs stratégiques d’utiliser 40% de matériaux durables d’ici 2030, puis 100% en 2050, puisque le rechapage permet de réduire de 80% les quantités de matières premières utilisées dans le pneu. »